Audit Énergétique et Diagnostic Technique Global

L'audit énergétique [logements individuels seulement]

Il s’agit du bilan énergétique d’un logement, réalisé par des professionnels habilités. Il propose un état des lieux des performances énergétiques, mais également des scénarios de travaux d’amélioration et leur financement. L’audit permet d’évaluer l’étiquette énergétique de votre logement et d’évaluer les travaux à réaliser pour l’améliorer. L’étiquette énergétique renseigne sur la performance du logement en évaluant sa consommation d’énergie et son impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre. Une fois les travaux effectués la réalisation d’un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) par un organisme indépendant permettra le classement officiel de votre bien.  

 

L’audit comprend un bilan énergétique du bien avant les travaux : description de ses caractéristiques thermiques et géométriques, de ses systèmes de chauffage, de production d’eau chaude, de refroidissement, de sa ventilation et de son éclairage. Ce bilan permet de classer la performance énergétique initiale du logement. Par la suite, nous proposons au moins deux scénarios de travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques du logement. Pour chaque scénario nous détaillons les différentes étapes, les économies d’énergie et de coût sur la facture d’énergie, l’estimation du coût des travaux et les principales aides financières mobilisables. L’intégration des propositions de financement des travaux et l’état des lieux des aides mobilisables est un outil d’aide à la décision essentiel, elle permet de visualiser le retour sur investissement potentiel des travaux.

 

Le Diagnostic Technique Global (DTG) [copropriétés seulement]

Dans  le cadre des rénovations de copropriétés, Secousses propose la réalisation d’un DTG destiné à éclairer les conseillers syndicaux, syndics (professionnels ou non) et copropriétaires, sur l’état technique et thermique de leur copropriété. Secousses y intègre une analyse architecturale et réglementaire permettant de déterminer les possibilités d’extension, le potentiel de rénovation énergétique ainsi que des préconisations de travaux d’entretien et d’amélioration à réaliser en urgence, à court et à moyen terme.

 

Dans un premier temps, une modélisation de l’état énergétique initial du bâtiment est réalisée (suivant la méthode réglementaire TH-C-E ex). Dans un second temps et une fois les bouquets de travaux envisagés, des scénarios d’amélioration thermique sont réalisés et des scénarios proposés :

  • 1 scénario proposé sera à 35 % minimum de gain énergétique. Il a pour but que la copropriété accède au dispositif MaPrimeRenov' Copro (MPR). En fonction de l'étiquette énergétique de l'état initial, la copropriété ayant des étiquettes F et G dite « passoire énergétique » devra sortir de ces étiquettes. Si les 35% ne sont pas atteignables, le scénario devra permettre à la copropriété de sortir de son statut de passoire thermique. 
  • 1 scénario proposé devra atteindre les étiquettes A ou B (Bâtiment Basse Consommation).

Une fois les scénarios chiffrés, une présentation publique à l’ensemble de la copropriété 

est réalisée afin de recueillir avis et remarques en préparation du vote et avant la présentation officielle du rapport en Assemblée Générale (AG).

 

À quel moment faire l'audit ou le diagnostic ?

Les réglementations de la “Loi Climat et Résilience” quant à la location et la mise en vente de biens immobiliers incluent l’obligation progressive de réaliser des audits énergétiques.

 

À compter du 1er septembre 2022, un audit énergétique sera obligatoire pour mettre en vente un logement classé F ou G. Par ailleurs, les logements à mauvaise performance énergétique seront progressivement interdits à la location dans les années à venir (voir frise chronologique). Réaliser un audit permet de prévoir des travaux qui amélioreront la classe (lettre) du bâtiment et permettront de le louer en s’adaptant à l’évolution des réglementations.

 

Pourquoi réaliser audits énergétiques et diagnostics avec Secousses ?

Architectes spécialisés dans l'éco-construction, nous vous proposons de vous accompagner dans la réalisation de vos Audits ou Diagnostics,  première étape essentielle pour engager un programme de rénovation énergétique ciblé et adapté de votre logement ou de votre copropriété. 

 

Grâce à notre vision globale des enjeux liés à la rénovation des bâtiments anciens et avec l'aide de nos partenaires (ingénieurs, économistes, géomètres, entrepreneurs…) nous saurons vous proposer des matériaux, équipements et mises en œuvres adaptés à la nature de votre bien et à une prise en compte complète des enjeux liés à la rénovation.

 

Cette approche se traduit notamment par une attention particulière  : 

  • aux pathologies pré-existantes
  • aux enjeux patrimoniaux ou spatiaux de la rénovation
  • aux critères de conforts supplémentaires essentiels tels que l’inertie des matériaux, leur durabilité, le déphasage des isolants, la perspirance des murs, les régulations hygrométrique des logements etc.

 

Faire réaliser ces études préliminaires par des architectes vous permet également de pouvoir garantir une cohérence et une continuité entre l’étude, la conception et la réalisation. Si vous le souhaitez, Secousses pourra en effet vous proposer d’assurer la maîtrise d’œuvre des travaux à la suite de l’étude. Nous serions alors votre interlocuteur unique tout au long du processus de rénovation énergétique : étude puis conception du projet, puis suivi de la mise en œuvre, en passant par l'accompagnement pour la consultation des entreprises.

 

Secousses est habilité pour réaliser les audits énergétiques des logements individuels et les Diagnostics Globaux ou DTG. Ces habilitations sont indispensables pour vous permettre de prétendre aux aides MaPrime Rénov’ pour les logements individuels ou MaPrimeRenov' Copro (MPR) pour les copropriétés.

 

Demandez un devis :

 

 

Sources :

Loi "Climat et Résilience", concernant l'interdiction de louer des passoires thermiques et l'obligation d'effectuer un audit pour la mise en vente des logements classés F ou G.

Ma Prime Rénov : simulation des aides mobilisables