TOUR MARAÎCHÈRE DE ROMAINVILLE // Avant projet détaillé

La ferme d'agriculture urbaine de Romainville prend forme! Secousses, planche sur les principes de mise en œuvre de la paille pour isolation des murs des espaces pédagogiques. Cette partie du bâtiment (le rez-de-chaussée)  est conçue comme un équipement public dédié à la vente de produits, à l'expérimentation et au partage autour de l'agriculture urbaine.

Voir le projet ici

LA FABRIQUE DE LA DANSE// signature du contrat !

Après plusieurs mois de préparation, pour permettre le lancement officiel du projet, le contrat de maîtrise d'œuvre est signé! Démarrage des études dans la foulée, avec pour objectif le dépôt du PC début 2017! 

 

D'un ancien parking, il s'agit de faire émerger un équipement public écologique, permettant de soutenir la création artistique, notamment la danse.

Voir le projet ici

NOUVEAU PROJET // De l'ortie sur les toits de paris!

Ça y est ! Les résultats de #parisculteurs sont tombés, Secousses et Sabastudio sont retenus pour « Urtica Paradisum » avec La Sauge.

L'occasion de faire un joli chantier participatif avec sansplusattendre et surtout de produire du purin à gogo sur un toit aujourd'hui inaccessible (avec les conseils de Terr'eau ciel notre super agronome) !

PUBLICATION // Tour maraîchère de Romainville

THÉÂTRE "LE FUNAMBULE" // Livraison du chantier

Après un chantier express (3 mois de chantier pour une rénovation en profondeur du lieu), la réception du théâtre le Funambule (Paris 18ème) a été prononcée et les spectacles peuvent (re)commencer ! Plus de 120 places tout confort sont maintenant proposées, le lieu a été rendu accessible à tous, la scène et la régie repensées et surtout les couleurs et ambiances ont été re-imaginées.

 

Merci à toutes les entreprises pour leur engagement et à la maîtrise d'ouvrage pour son volontarisme !

Voir le projet ici

LIVRAISON // cocooning rue Daguerre

La réorganisation en profondeur de ce deux pièces (décloisonnement, déplacement des pièces d'eau, valorisation des moulures et du parquet...) aura révélé les descentes d'eau usées des voisins! L'occasion de travailler un meuble permettant de gérer la transition entrée-espace de vie.

SUIVI // La maison passive "So Watt" deux ans après

Merci à Massé photographie pour l'expédition photographique de bon matin!

Voir le projet ici

RECHERCHE // Réinventer Calais

Etre architecte c'est aussi être citoyen! Etre architecte c'est être concerné par les façons d'habiter et de vivre. Deux d'entre-nous ont répondu à l'appel du P E R O U pour étudier les situations dans la New Jungle de Calais avec Sansplusattendre et d'autres architectes. Il en résulte une travail minutieux de relevé des maisons, restaurants, lieux de cultes et tous ces éléments qui constituent les fondements de cette ville.

 

 

Un aperçu plus global du travail de relevé ici

L'espace éditorial de réinventer calais, avec l'ensemble des contributions ici

 

CHANTIER // Une vêture isolante et biosourcée

L'extension de la chaumière de Beynes se veut sobre et écologique. Les murs de la construction sont réalisés en brique monomur enduits en plâtre à l'intérieur et Isolés par l'extérieur par des panneaux de liège brut de 10cm d'épaisseur. Les panneaux de liège sont laissés apparents pour constituer le revêtement de façade définitif de l'extension. 

Voir le projet ici

PARISCULTEURS // Urtica Paradisum

Saba Studio et Secousses (architectes) s'associent à Terre'eau Ciel (agronome) pour répondre avec La sauge (porteur de projet) à l'appel à projet Parisculteurs organisé par la ville de Paris.

Sur le toit du Gymnase Glacière, Urtica Paradisum sera le lieu d'exploitation et de production de décoctions et macérations pour la végétalisation de paris mais aussi un lieu de partage de pratique autour de l'agriculture urbaine.

ECOLOMIQUE //  Ma première maison paille

C'est dans le sud du Mantois dans les Yvelines, sur un terrain plat et arboré, situé en cœur d'hameau, que Secousses prépare la réalisation d'une petite construction écologique pour budget serré. Un bâtiment pour locations type gîte qui pourra évoluer en logement permanent par la réalisation d'une extension dans un deuxième temps.

Le mode constructif simplifié (petites portées, fondations pieux avec vide sanitaire), l'utilisation de matériaux brutes (enduit terre, peu de doublages) et la mise en œuvre de l'isolation paille par un chantier école animé par Secousses permettra la viabilisation et la réalisation du clos-couvert, première base de vie pour un coût travaux inférieur à 35000€ht.

Secousses et ilimelgo sont lauréats du concours de tour maraîchère à Romainville (93)

Voir le projet ici

Secousses est lauréat du concours "Réinventer Paris" sur le site n°7 Gambetta 20 ème

Un grand merci à tous ceux qui nous ont accompagnés dans ce concours, l'aventure continue...

Vous pouvez retrouver le projet complet de La Fabrique de la Danse - ici -

 

Appel à projet Réinventer Paris

Nous avons le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition Réinventer Paris au Pavillon de l'Arsenal le mercredi 03 Février à 18h30. 

 

Une maison et les éléments

Une maison construite à flanc de montagne, face à la mer. Bretteville en Saire (50).

PROJET // Extension de la chaumière de Beynes

Lorsque Mathieu et Mathilde font appel à Secousses, la famille projette de construire une nouvelle chambre et des pièces d'eau dans leur maison. Le projet propose de créer une extension discrète, semi-enterrée, en profitant du patio existant. L'adjonction de ce troisième bâtiment est également l'occasion de réorganiser la distribution de la maison. Une véritable entrée est crée dans l'extension et les trois escaliers existants sont remplacés par une circulation centrale permettant de distribuer l'ensemble des pièces de la maison et d'optimiser l'espace existant.

CONCOURS // Ferme verticale à Romainville

Secousses et Illimelgo sont retenus pour concourir pour la construction d'un bâtiment d'agriculture urbaine à Romainville!

En collaboration avec Scoping, Terr'eau Ciel, Etamine et Land'act.

CONCOURS // REINVENTER.PARIS - La fabrique de la danse

Secousses et Usin'art sont retenus parmi les 3 équipes pour réinventer le parking Gambetta !

En collaboration avec Fabre&Speller architectes, Sinteo, BMI, Studio DAP.

CHANTIER // Réception toiture végétalisée

NOUVEAU PROJET // Relevé de la chaumière de Beynes

Ces deux bâtisses à toiture en chaume, construites dans les années 70, puis 90, sur les coteaux de Beynes à 40km de Paris, abritent Mathilde, Mathieu et leurs deux enfants. Attaché au charme de leur demeure, La famille souhaite néanmoins repenser la relation au jardin et à la lumière de la maison et ont besoin de chambres et de pièces de services supplémentaires. 

CHANTIER // Auvent en porte-à-faux

CHANTIER // Pose d'un escalier métallique

CHANTIER // Finition enduit terre

CHANTIER // support en roseaux et enduit gros en terre

L'enduit terre sert ici de parement extérieur. L'enduit est posé sur lame d'air. La mise en œuvre s'effectue en 3 étapes : réalisation du support (roseaux ou lattis), enduit gros et enduit fin, après séchage. Selon l'exposition et les protections (débord de toiture etc.), l'enduit peut-être laissé brut. Dans le cas de forte exposition, une peinture à la chaux (lait de chaux) peut-être appliquée sur la dernière couche.

Un treillis support en roseaux est posé contre l'ossature bois de la construction afin de servir de support à l'enduit terre.

L'enduit gros est composé de terre argileuse, de sable et de paille, il servira de support à l'enduit de finition prévu en fin de chantier.

CHANTIER // Dalle bois sur pieux métalliques

Alternative écologique aux plots ou longrines béton, ce type de fondation est couramment utilisé en Amérique du nord pour des maison à ossature bois. Des pieux métalliques sont vissés jusqu'au "bon sol" par l'intermédiaire d'une machine téléguidée. Des platines soudées permettent ensuite de fixer une dalle bois grâce à des éléments métalliques soudés.

Une fois les fondations réalisées, une ceinture en bois massif est posée sur les points d'appuis. les assemblages se font par boulonnage ou découpage. Les solives sont ensuite fixées par des sabots métalliques à intervalle régulier pour créer des caissons qui accueilleront l'isolation thermique. Des panneaux d'OSB viennent ensuite fermer l'ensemble pour la pose du sol de la maison.